Règle néo-zélandaise du jeu de go

Le go se joue à deux sur un plateau avec une grille de 19x19 lignes, l'un des joueurs utilisant un ensemble de 180 (environ) pions blancs et l'autre 181 (environ) pions noirs. Les pions sont appelés pierres.

Des intersections adjacentes sont celles reliées par une ligne de la grille sans autre intersection entre elles. Deux pierres de même couleur sont connectées si elles sont adjacentes, ou si elles sont toutes deux connectées à une troisième pierre. Les libertés d'une pierre sont les intersections inoccupées adjacentes à cette pierre ou adjacentes à toute pierre connectée à cette pierre.

Le territoire d'un joueur (à la fin de la partie) consiste en l'ensemble des points (N.D.T. : intersections) occupés par les pierres de ce joueur, plus tous les points (N.D.T. : intersections) inoccupés adjacents à ce territoire.

Jouer consiste à poser une pierre (de la propre couleur du joueur) sur une intersection inoccupée de la grille, puis retirer de la grille les pierres de l'adversaire qui n'ont plus de liberté (s'il y en a), puis retirer de la grille les propres pierres du joueur qui n'ont plus de liberté (s'il y en a).

Le coup d'un joueur consiste :

Une partie de go commence avec une grille vide, et les joueurs jouent leurs coups à tour de rôle (en commençant avec Noir). La partie se termine quand les deux joueurs sont d'accord sur le fait qu'il ne reste plus de coups intéressants. Les pierres "mortes" peuvent alors être retirées de la grille d'un commun accord. S'ils ne peuvent se mettre désaccord sur quelles sont les pierres mortes, ils doivent continuer à jouer. S'ils ne peuvent alors se mettre désaccord sur celui qui doit jouer ensuite, toutes les pierres restent sur la grille (sont vivantes) et sont comptées.

Dans une partie à égalité, sept points (komi) sont ajoutés au territoire du joueur Blanc. Dans une partie à handicap, Blanc passe lors de ses n-1 premiers coups où n est le nombre de handicap. Il n'y a pas de komi.

Le gagnant est le joueur avec le plus de points à la fin de la partie.