Exemples de confirmation de vie et mort en règle japonaise du jeu de go

NDT : ce texte a été publié conjointement avec la règle élaborée par les associations de professionnels japonais en 1989.

Les résultats des diagrammes suivants sont ceux que l'on obtiendrait via le processus de confirmation de vie et de mort si une partie prenait fin dans les positions de ces diagrammes. Ils n'empêchent pas que ces positions soient résolues avant la fin de la partie.

Positions relatives à la clause 1 de l'article 7

Vie et mort, exemple 1 (3 points sans prendre)

Diag. 1 : la pierre blanche et les quatre pierres noires sont vivantes. D'après l'article 8, la position est seki.

D3J1
Diag. 1
D3J1a
Diag. 1a
D3J1b
Diag. 1b

Raison pour laquelle les quatre pierres noires sont vivantes

Diag. 1a et 1b : la capture des quatre pierres noires permet à une nouvelle pierre noire d'être jouée en 2 sans qu'elle puisse être capturée.

D3J1c
Diag. 1c
D3J1d
Diag. 1d
D3J1e
Diag. 1e

Raison pour laquelle la pierre blanche est vivante

Diag. 1c, 1d, et 1e : la capture de la pierre blanche permet à de nouvelles pierres blanches d'être jouées en 4 et 6 sans qu'elles puissent être capturées.

Vie et mort, exemple 2

Diag. 2 : les deux pierres noires et les huit pierres blanches sont vivantes. Selon l'article 8, la position est un seki, et Noir n'a pas besoin de jouer en 'A'.

D3J2
Diag. 2
D3J2a
Diag. 2a

Raison pour laquelle les deux pierres noires sont vivantes

Diag. 2a : la capture des deux pierres noires permet à de nouvelles pierres noires d'être jouées en 2 et 4 sans qu'elles puissent être capturées.

Vie et mort, exemple 3 (haneseki)

Diag. 3 : Blanc et Noir sont vivantes. D'après l'article 8, la position est seki.

D3J3
Diag. 3
D3J3a
Diag. 3a

Les diag. 3a, 3b et 3c montrent pourquoi Noir est vivant.

D3J3b
Diag. 3b
D3J3c
Diag. 3c

Les diag. 3d et 3e montrent pourquoi Blanc est vivant.

D3J3d
Diag. 3d
D3J3e
Diag. 3e

Vie et mort, exemple 4

Diag. 4 : Blanc et Noir sont vivantes. D'après l'article 8, la position est seki.

Les diag. 4a, 4b, et 4c montrent pourquoi Blanc est vivant.

D3J4
Diag. 4
D3J4a
Diag. 4a

D3J4b
Diag. 4b
D3J4c
Diag. 4c

Vie et mort, exemple 5

Diag. 5 : les neuf pierres noires et les quatre pierres blanches sont vivantes.

D3J5
Diag. 5

Vie et mort, exemple 6 (position avant une longue vie)

Le diag. 6 montre une position juste avant le début d'une longue vie (chosei). Noir en 'A' créerait une longue vie, conduisant à une partie sans résultat. Supposons que Blanc perde d'un demi-point s'il joue en 'A'. La question est : que se passe-t-il si la partie se termine sans qu'aucun des deux joueurs ne jouent en 'A'?

D3J6
Diag. 6

Les dix pierres noires mortes car elles seront capturées si Blanc joue en 'A'. Les quatre pierres blanches sont vivantes car même si Noir joue en 'A', elles survivent en longue vie. Les dix pierres noires sont donc des pierres mortes entourées par des pierres blanches vivantes. Si la partie se termine ainsi, Blanc peut retirer les dix pierres noires sans avoir à jouer en 'A'.

Positions relatives aux clauses 1 et 2 de l'article 7

Vie et mort, exemple 7.1 (4 courbé dans le coin)

Diag. 7.1 : les trois pierres noires sont vivantes. Les sept pierres blanches sont mortes.

Les diag. 7.1a et 7.1b montrent pourquoi les sept pierres blanches sont mortes.

D3J7_1
Diag. 7.1
D3J7_1a
Diag. 7.1a
D3J7_1b
Diag. 7.1b

Vie et mort, exemple 7.2 (4 courbé dans le coin et ko de dix mille ans)

Diag. 7.2 : dans le 4 courbé dans le coin (partie gauche ci-dessous), les sept pierres blanches sont mortes même si un ko de dix mille ans (mannenko) est aussi présent sur le plateau (partie droite ci-dessous).

D3J7_2_1 + D3J7_2_2
Diag. 7.2

Les diag. 7.2a, 7.2b et 7.2c montrent pourquoi les sept pierres blanches sont mortes.

D3J7_2a_1 + D3J7_2a_2
Diag. 7.2a

D3J7_2b_1 + D3J7_2b_2
Diag. 7.2b

D3J7_2c_1 + D3J7_2c_2
Diag. 7.2c (8, 10 : passe)

Vie et mort, exemple 8 (triple ko avec un oeil d'un côté)

Diag. 8 : les neuf pierres noires sont mortes. Les dix pierres blanches sont vivantes.

Le diag. 8a montre pourquoi les neuf pierres noires sont mortes.

D3J8 D3J8a
Diag. 8
 
 
Diag. 8a
4 : passe
5 : prend neuf pierres

Vie et mort, exemple 9 (résolution d'un ko direct)

Diag. 9 : les sept pierres noires et la pierre blanche sont mortes. Selon l'article 8, il n'y a aucun territoire. Aussi les pierres ne peuvent pas être retirées selon la clause 1 de l'article 10.

Comparé avec un coup en 'A', Noir perd 3 points.

D3J9
Diag. 9
D3J9a
Diag. 9a (2 : passe)

Le diag. 9a montre pourquoi les sept pierres noires sont mortes.

Vie et mort, exemple 10 (ko avec un coup d'approche)

Diag. 10 : la pierre blanche est morte, les huit pierres noires sont vivantes, et Noir n'a pas besoin de jouer un coup en 'A'.

D3J10
Diag. 10
D3J10a
Diag. 10a (2, 5 : passe)

Le diag. 10a montre pourquoi les huit pierres noires sont vivantes.

Vie et mort, exemple 11 (faux oeil avec un double ko)

Diag. 11 : si les deux positions sont présentes sur le plateau, les sept pierres blanches (partie gauche ci-dessous) sont mortes, tandis que les groupes noir et blanc (partie droite ci-dessous) sont vivants par seki double ko.

D3J11_1 + D3J11_2
Diag. 11

Le diag. 11a montre pourquoi les sept pierres blanches sont mortes.

D3J11a_1 + D3J11a_2
4 : passe   6, 7 : passe
Diag. 11a

Vie et mort, exemple 12 (ko de dix mille ans)

Diag. 12 : Noir et Blanc sont tous deux vivants. Selon l'article 8, la position est seki.

D3J12
Diag. 12
 
 
 
D3J12a
Diag. 12a
3 : passe
 
 
D3J12b
Diag. 12b
2 : passe
4 : reprend le ko
5 : passe

Le diag. 12a montre pourquoi Noir est vivant.

Le diag. 12b montre pourquoi Blanc est vivant.

Vie et mort, exemple 13

Diag. 13 : Noir et Blanc sont tous deux vivants. Selon l'article 8, la position est seki.

D3J13
Diag. 13

Les diag. 13a, 13b et 13c montrent pourquoi Blanc est vivant.

D3J13a
Diag. 13a
D3J13b
Diag. 13b (4 : passe)
D3J13c
Diag. 13c (7, 9 : passe)

Vie et mort, exemple 14

Diag. 14 : les huit pierres noires sont vivantes. Les sept pierres blanches sont mortes. Pour obtenir un seki, il faudrait que Blanc joue en 'A'.

D3J14
Diag. 14

Vie et mort, exemple 15

Diag. 15 : les quatre pierres noires sont vivantes. Les onze pierres blanches sont mortes.

D3J15
Diag. 15
Note : cette question survient si Blanc n'a pas de menace de ko et que la partie se termine sans qu'aucun joueur ne fasse un coup. Blanc ne lance pas le ko en 'A' parce qu'il va le perdre. Noir ne joue pas en 'B' et 'C' car cela lui coute deux points.

Vie et mort, exemple 16

Diag. 16 : les dix pierres blanches en bas à gauche sont mortes. Les douze pierres blanches au dessus sont aussi mortes du fait qu'il n'y a alors pas seki.

D3J16
Diag. 16

Vie et mort, exemple 17

Diag. 17 : les trois pierres noires dans le coin sont vivantes. Les dix pierres blanches sont mortes. Les dix pierres blanches au dessus sont aussi mortes du fait qu'il n'y a alors pas seki.

D3J17
Diag. 17

Vie et mort, exemple 18

Diag. 18 : les sept pierres noires dans le coin sont mortes. Les treize pierres noires sont aussi mortes du fait qu'il n'y a alors pas seki.

D3J18
Diag. 18

Vie et mort, exemple 19

Diag. 19 : les dix-sept pierres noires sont mortes. Les douze pierres blanches sont vivantes.

D3J19
Diag. 19

Vie et mort, exemple 20

Diag. 20 : Noir et Blanc sont tous les deux vivants. Selon l'article 8, la position est seki.

D3J20
Diag. 20

Vie et mort, exemple 21

Diag. 21 : les dix-neuf pierres noires sont vivantes. Les quatorze pierres blanches sont mortes.

D3J21
Diag. 21

Vie et mort, exemple 22

Diag. 22 : les sept pierres noires sont vivantes. Les dix pierres blanches sont mortes. Noir n'a pas besoin d'ajouter un coup pour capturer les trois pierres blanches.

D3J22
Diag. 22

Vie et mort, exemple 23

Diag. 23 : Selon les clauses 1 et 2 de l'article 7 et le but du jeu énoncé dans l'article 1, Noir est vivant et Blanc est mort. Si Blanc joue en 'A' avant la fin du jeu, la position devient seki, mais Noir peut capturer neuf pierres blanches pendant que Blanc capture une pierre noire.

D3J23
Diag. 23

Vie et mort, exemple 24 (remplir un dame pour avoir du territoire : ko à deux étages)

a) Dans la position du diag. 24, les groupes noir et blanc sont vivants, mais en seki à cause du point neutre en 'A'. Aussi, personne n'a de territoire. Un coup en 'A' est nécessaire pour que les yeux de Noir deviennent du territoire.

b) S'il y a un seki par double ko sur le jeu, Blanc peut se battre pour les kos en 'B' et 'C'. Selon l'article 7, la pierre blanche marquée d'un triangle est morte et la pierre marquée d'un carré est vivante. Aussi, 'B' est un dame, et 'C' un oeil.

c) Même si le dame en 'A' est rempli, Blanc est vivant en seki à cause du dame en 'B'. Aussi les deux yeux de Blanc et le point en 'C' ne sont pas du territoire. Pour avoir des points de territoire, Blanc doit jouer en 'B' et 'C'.

D3J24
Diag. 24

Vie et mort, exemple 25 (seki par double ko)

a) Le groupe des cinq pierres noires et le groupe des onze pierres blanches du diag. 25 sont vivantes, mais ont des dames en 'A' et 'B'. Selon l'article 8, elles vivent par seki.

b) La raison pour laquelle 'A' et 'B' sont des dames est la suivante :
(1) Après que les pierres isolées noire et blanche des kos soient capturées, de nouvelles pierres noire et blanche peuvent être jouées, mais ces nouvelles pierres ne sont pas capturables. Les pierres isolées noire et blanche des kos sont donc mortes.
(2) Bien que 'A' et 'B' soient des points libres entourés par des pierres d'un seul joueur, les pierres qui les entourent incluent à la fois des pierres vivantes et mortes. Selon l'article 8, 'A' et 'B' sont donc des dames, et non du territoire.
(3) Les pierres isolées noire et blanche ne peuvent pas être enlevées du plateau pour les raisons suivantes : même si ces deux pierres sont mortes, la clause 1 de l'article 10 ne permet pas qu'elles soient retirées, car elles ne sont pas dans du territoire, les points 'A' et 'B' étant des dames. La position reste donc ainsi en tant que seki.

D3J25
Diag. 25

Voir la règle japonaise