Solution du problème 13

Blanc 1 est le point vital. Simple, non? Et pourtant! Je me rappelle avoir rencontré cette position alors qu'étant 2ème Dan, je jouais avec Blanc à 9 pierres contre Cecile Gevrey. L'originalité, c'était que Cecile jouait aussi en simultanées en ayant Noir et avec des handicaps de 8 ou 9 pierres contre Dominique Cornuejols, Frédéric Renaud et Pierre Arroutcheff (tous joueurs en Dan). Bref, j'ai réussi à me tromper et à ne pas jouer 1! Heureusement que ce jour là, mon voisin (Pierre Aroutcheff en l'occurence) m'en a fait la remarque, sinon, je continuerais probablement encore aujourd'hui sans le savoir à perdre des parties pour cela:-)